Les Amis du Château de La Punta
CHARLES ANDRE POZZO DI BORGO
C'est à Charles-André POZZO DI BORGO que l'on doit de voir aujourd'hui le chateau de La Punta.
Né à Alata, près d'Ajaccio, le 8 mars 1764, il est mort à Paris le 15 février 1842. 
Avant de devenir l'ennemi irréductible de Napoléon à l'époque de la Révolution, il fut lié avec lui d'une amitié profonde. 
Lorsque la Révolution éclate, Charles-André POZZO DI BORGO demeure attaché au principe monarchiste, alors que Napoléon BONAPARTE opte pour des idées plus radicales. 
S'étant mis au service du tsar  Alexandre, il fut nommé ambassadeur de Russie à Paris lors de l'invasion de 1814. 
Il restera en poste jusqu'en 1834, apportant ses précieux conseils à Louis XVIII, Charles X et Louis-Philippe.
Il est créé comte héréditaire en 1826 par le tsar de Russie.
N'ayant pas d'enfant, c'est un de ses neveux, qui hérita de sa fortune. 
  

Karl Brulloff. 
Portrait du  Comte  C. A. Pozzo di Borgo. 1833-1835.
Tableau par Gérard, qui ornait le grand salon, actuellement exposé au Musée Fesch à Ajaccio
Comte Charles Jérôme Pozzo di Borgo, qui fit construire le chateau de La Punta.

Pour ceux qui souhaitent connaître la vie exceptionnelle de Charles-André POZZO DI BORGO, nous ne saurions trop recommander la lecture du livre de Pierre ORDIONI, "Pozzo di Borgo, diplomate de l'Europe française" Librairie Plon, 1935. 
Signalons également le site très complet consacré par Pierre CASALONGA à la complexe généalogie de la famille POZZO DI BORGO: