LES AMIS DU CHATEAU DE LA PUNTA                                   Façade Sud

 

 

Accueil
Façade Sud
Façade Nord
Façade Est
Façade Ouest
Les environs

 

 

 

 

           

photo prise en 2000                                                     photo prise en 1970

 

La façade Sud, qui fait face au golfe d'Ajaccio, est composée d’éléments sur jardin du Palais des Tuileries.

Les volets du second niveau cachent en réalité deux étages de chambres habilement intégrées à la façade pour lui donner des proportions idéales.

La toiture, détruite lors de l'incendie de 1978, a été reconstruite en 1996, mais ne semble pas tout à fait restituer les proportions d'origine.

wpe14.jpg (8344 octets)

 

 

 

             Aspect du château vers 1910

 

 

 

 

wpe16.jpg (8871 octets)      wpe17.jpg (8780 octets)

La façade Sud est précédée d'un perron à double rampe directement inspiré de celui que l’on voit sur la photo de gauche dans sa situation originale après l’incendie de 1871.

 

4saisons2.jpg (81838 octets)

Sur le parterre, un groupe en marbre de Debray, les Quatre Saisons, provient de l’ancien Hôtel de Ville de Paris, incendié comme les Tuileries en 1871.

 

 

 

 

 

 

facesud7.jpg (103459 octets)

Sur un soubassement en granit rose de Monticchi, repose un ordre ionique formant péristyle de huit colonnes, qui supporte lui-même un ordre colossal Corinthien.

facesud11.jpg (73378 octets)

 

 

  facesud8.jpg (64731 octets)

 

 

 

 

 

 

 

Ordre Ionique du premier niveau, les sept baies correspondent à la symétrie idéale de l'architecture classique.

 

 

wpe18.jpg (6556 octets) wpe1A.jpg (5932 octets) colonne2.jpg (86027 octets)

             Dans les cannelures des colonnes sont sculptées des branches de fleurs de lis et le chiffre de Catherine de Médicis.

wpe1C.jpg (9856 octets)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

facesud9.jpg (71253 octets)

facesud5.jpg (66949 octets)

 

 

 

 

 

 

 

                          Ordre Corinthien colossal  du second niveau

 

 

 

 

 

 

 

 

facesud10.jpg (77827 octets)

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fenêtres des combles, très détériorées par l'incendie de 1978, ont été entièrement refaites à l'identique en 1996.

 


Statistiques web