LES AMIS DU CHATEAU DE LA PUNTA                                   Les projets

 

 

Accueil
Comment s'y rendre
Les projets
Dernières nouvelles
Revue de presse
Un peu d'histoire
Pozzo di Borgo
Albert & Léon Vincent
DEMAIN ?
Visite du chateau

 

La restauration du Château de la Punta peut difficilement s'envisager sans qu'il existe un projet de réutilisation.

L'idée de le transformer en simple musée est irréaliste dans la mesure où cela induirait un coût annuel de fonctionnement que les collectivités ne sauraient supporter.

Les autres idées ne manquent pas,

- une école pratique de restauration des bâtiments historiques,

- une école hôtelière de haut niveau, associée à un hôtel 4 étoiles,

- un centre culturel euro-méditerranéen recevant des artistes en résidence,

- un centre technique de restauration des supports cinématographiques,

etc ...

En dehors de l'aspect financier, tout projet de réutilisation se heurte à un certain nombre de contraintes dont nous ne citerons que :

1- l'accès :

L'accès actuel au Château est difficile par une route étroite et sinueuse.

Il existe un projet de téléphérique qui, partant des Milleli, offrirait une grande attractivité pour le public.

Il serait intéressant d'étudier la possibilité de créer une nouvelle route partant de Casteluccio, permettant de créer une circulation à sens unique et d'éviter ainsi le danger que représente la circulation à double sens sur la route actuelle.

2 - la distribution intérieure :

Les escaliers desservant les étages du Château sont regroupés dans la partie ouest. En cas d'ouverture au public des étages, cette disposition ne serait pas conforme aux normes élémentaires de sécurité.

Par ailleurs il serait inconcevable d'installer un escalier de secours extérieur sur la façade est, ou de créer une cage d'escalier débouchant dans la bibliothèque.

 

Afin de structurer l'ensemble de la réflexion à mener sur la question, notre association pense qu'il serait souhaitable d'organiser un colloque dont les grands thèmes pourraient être les suivants :

-        Présentation du château, son importance (histoire, architecture…)

-        Nécessité de réhabilitation du château de la Punta par un « vrai » projet, viable sur le long terme

-          Des exemples dans ce contexte de réhabilitation de monuments historiques

-          La culture et patrimoine en Corse

-         Les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) en Corse : importance, état des lieux, opportunité…

-         Présentation du projet de réhabilitation du château via les Nouvelles Technologies

 

Nous ne désespérons pas d'organiser un jour ce colloque, et si vous souhaitez être tenu informé de la tenue effective de ce colloque, laissez nous un message sur notre boîte

amisdelapunta@wanadoo.fr

 


Nous vous présentons un dossier  Réalisé par AURELIE MASSART

 lors d'un stage de validation de DESS COMPETENCE COMPLEMENTAIRE EN INFORMATIQUE à l'Université des Sciences de Corte

 

PISTES POUR UN PROJET DE REHABILITATION DU CHATEAU DE LA PUNTA

VIA LES NOUVELLES TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION

I-       Nécessité de réhabilitation

 Le château de la Punta est unique en France. Le Palais des Tuileries est construit à Paris entre 1564 et 1572 sur l'emplacement d'une Tuilerie, résidence impériale puis royale, il est incendié en 1871 sous la Commune. La famille Pozzo Di Borgo en achète les pierres et reconstruit un château près d'Ajaccio en 1891. Incendié en 1978, il est gravement endommagé. En 1991 le Conseil Général de Corse du Sud en fait l'acquisition auprès de la famille Pozzo Di Borgo. En 1995 et 1996 la restauration de la toiture met le château à l'abri d'une poursuite des dégradations dues à la pluie. Mais de nombreux travaux de restauration restent à faire.

Le haut lieu historique représenté par le château ne doit bien sûr pas être laissé à l'abandon. Faire revivre ce lieu est une nécessité. Aujourd'hui, l'objectif est de trouver un projet de promotion et de valorisation du Château qui permette d'en assurer la restauration complète, d'en rentabiliser la gestion et d'en assurer le rayonnement qu'il mérite. Il faut sauver le château pour ce qu'il est, mais aussi parce qu'il peut être une chance de développement culturel et économique. La réhabilitation de ce haut lieu historique pourrait passer par un projet exemplaire: en faire un lieu de recherche et d'innovation performant dans le domaine des NTIC au service de productions culturelles.

II- Les Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication et la culture pour un projet de réhabilitation

Aujourd'hui  les  Nouvelles Technologies  de  l'Information et de   la Communication (NTIC) sont en pleine expansion et bénéficient d'une dynamique sans précédent dans tous les domaines d'activité. Elles créent une nouvelle société où les hiérarchies sont bouleversées et où l'information transmise en temps réel devient dominante. Les NTIC représentent un secteur en perpétuel développement. Il est donc nécessaire d'être toujours à jour en termes de connaissances et de compétences techniques dans ce domaine. C'est d'ailleurs de cette particularité qu'émane toute la dynamique autour des NTIC.

Les NTIC se présentent comme une piste non négligeable pour le développement économique durable de la Corse. Il est souvent dit que l'île a manqué la révolution industrielle, il s'agit alors de ne pas passer à côté de la nouvelle révolution en marche : celle du numérique et des réseaux informatiques. La Corse se doit donc de profiter du développement de ces nouveaux moyens de communication et de production capable d'abolir les barrières et les handicaps de l'insularité. Parallèlement, aujourd'hui de nombreux crédits sont alloués aux projets concernant les NTIC. En effet, ni la France ni l'Europe, ne veulent laisser se développer un fossé électronique avec le reste du monde, notamment les Etats Unis. L'essentiel est de trouver des projets viables à longs termes.

Les NTIC représentent un vaste sujet difficile à délimiter. L'objectif ne doit jamais être de faire des NTIC pour faire les NTIC, mais d'innover dans des domaines très différents grâce à elles. C'est ainsi qu'il sera possible de bénéficier au mieux de ces nouvelles technologies. Ces techniques sont d'ailleurs appelées à devenir des supports privilégiés de la diffusion du savoir, des connaissances et de la culture.

Si les finalités artistiques et culturelles sont souvent appréciées pour la noblesse de leurs intentions, elles le sont rarement pour leur efficacité économique et sociale. Or les NTIC peuvent valoir à terme grâce à la qualité esthétique et la richesse de leur contenu informationnel et culturel. En retour, l'existence d'une culture et d'un patrimoine s'évaluera par leur présence sur le réseau. Ce sont ces deux tendances qui peuvent fonder la vocation de la réhabilitation d'un monument historique comme le château de la Punta, en un lieu de recherche, d'innovation et de production culturelles.

III- Pistes de projet pour le château

Sur le plan symbolique, il serait particulièrement heureux d'implanter le développement de techniques contemporaines de création et de production dans un lieu référent du patrimoine de l'île. Le château de la Punta est véritablement un « haut lieu » : géographiquement mais aussi par sa qualité exceptionnelle au niveau architectural. De plus sa situation en belvédère magnifique mais difficile d'accès routier est comme une métaphore de la Corse que les NTIC pourraient ouvrir sur le monde. La réhabilitation du château de la Punta pourrait alors être pensée comme un lieu de recherche et d'innovation performant dans le vaste domaine des NTIC. Cette ouverture serait au service du développement de projets sur le thème de la culture et du patrimoine.

Le château de la Punta pourrait être envisagé comme une structure d'accueil de projets orientés Culture, Patrimoine et NTIC. Un pôle de recherche constitué d'un groupe de chercheurs et de gestionnaires de projet serait au service des projets sélectionnés, dégageant de nouvelles techniques valorisables. Le château deviendrait alors un lieu fédérateur des nouvelles compétences. En invitant les artistes, les chercheurs, les créateurs... à travailler au château et en accueillant leur projet au sein de l'équipe de chercheurs où ils se confronteraient aux NTIC, c'est aussi le transfert de connaissances et de savoir-faire entre les compétences extérieures et les artistes et techniciens corses qui seront favorisés (travail, savoir, connaissances, mise à jour...). Il s'agirait de faire du château un lieu original de rayonnement international où se croiseraient de nombreuses disciplines, sur fond de veille intellectuelle, de recherche, avec différents volets artistique, social et économique. Il serait connu pour être un lieu de vie, de pensée, d'expérimentation, de production, de discussion, de réflexion, de partage, de séminaires, de travail... En gardant l'orientation culture, patrimoine et NTIC, des colloques, des concerts, des expositions... y seront bien sûr régulièrement organisés.

 IV -   Nécessité d'organisation d'un colloque

 Dans le cadre de développement d'un tel projet, l'organisation d'un colloque apparaît important. Il s'agirait, lors de ce colloque, de susciter une réflexion autour de l'exploitation des NTIC, notamment dans le domaine de la promotion et de la diffusion du patrimoine et de la culture corses. Dans l'objectif de réhabilitation d'un monument historique en un lieu de recherche, d'innovation et de production culturelles, il apparaît également important de réfléchir sur les projets qui se sontdéjà montés dans ce domaine et les projets en cours. Mais il faut aussi prendre en compte les contraintes, les pratiques, les besoins et les attentes du territoire corse. Ceci doit être rendu possible par l'organisation de ce colloque avec l'intervention de personnes compétentes dans les différents domaines cités, ainsi que par la mise en place de séances d'écoute sous forme de tables rondes.

A partir des différentes rencontres du colloque sur château de la Punta et des idées qui vont en ressortir, le projet de réhabilitation de la Punta pourra être monté en prenant en compte et en répondant au mieux aux attentes et besoins locaux.

 


Statistiques web