Les Amis du Château de La Punta
LE PROJET DE TELEPHERIQUE 
Le château présente deux handicaps majeurs pour sa valorisation d’un point de vue touristique, son accès et l’impossibilité de créer un parking proche du site. En effet, la route d’accès longue de 6 kilomètres est très étroite et sinueuse. Elle ne permet pas le croisement normal de véhicules. Elle a été rénovée par le département de Corse du sud en 2017. Si cette route ne permet pas un accès facile, elle est en revanche parcourue par les promeneurs pour la beauté de son cadre car elle offre une superbe vue sur le golfe d’Ajaccio et les montagnes environnantes.
  
L’option de créer un acheminement par un transport téléporté a été émise par notre association, une pré-étude a été effectuée en 2016 définissant des trajets possibles, mais la faisabilité n’avait pas été étudiée.
La Collectivité de Corse a inscrit le projet de mise en valeur du château de la Punta dans le cadre du dispositif "France Tourisme Ingénierie" afin de bénéficier d’un accompagnement d’Atout France et de la Banque des territoires.

Le choix du tracé de ce transport téléporté est soumis à plusieurs contraintes :
  • Une partie de la clientèle ciblée étant les croisiéristes, la gare de départ du téléporté devra être facilement accessible depuis le port, que ce soit à pied, en transport en commun ou par l’intermédiaire de navettes dédiées. L’itinéraire devra également être le moins sujet possible aux aléas du trafic routier (difficultés de circulation aux heures de pointe notamment).  
  • Le survol d’habitations est à éviter. Ce genre de situation entraine souvent une forte opposition de la part des riverains et des procédures pouvant être longues, coûteuses et incertaines quant à l’aboutissement favorable du projet.  
  • Dans la mesure du possible, le foncier devra être maitrisé afin d’éviter les problèmes liés aux demandes de servitude et d’autorisations de survol.  
  • L’aspect environnemental est un facteur essentiel à prendre en compte. Selon le contexte un dossier de cas par cas ou une étude d’impact seront à produire en phase projet afin de valider l’implantation du tracé. Il est donc nécessaire d’anticiper les potentiels problèmes lors des études préliminaires. L’impact paysager de la ligne est aussi à considérer.  
  • L’accès au Château de la Punta via un transport téléporté devra faire partie intégrante de la visite. Le panorama proposé depuis les véhicules est aussi à considérer afin d’apporter une plus-value à la visite.  
  • La longueur du tracé influant directement sur le temps de transport, celle-ci ne devra être trop longue pour ne pas monopoliser le temps des clients en croisière ne disposant que de quelques heures pour la visite. Une ligne de grande longueur aurait aussi un impact sur le prix de l’installation. 

Six tracés ont été étudiés par la société Cable Horizon :

Tracé N°1 :  
Au départ de St Antoine, le tracé N°1 est l’un des plus longs, d'une longueur horizontale de près de 3 100 m et plus de 500 m de dénivelé, ce tracé ne présente pas de difficultés techniques particulières et présente l’intérêt de ne survoler aucune habitation. Les 2/3 supérieurs de la ligne proposent une vue panoramique sur la baie d’Ajaccio.  
L’accès à St Antoine depuis le port est direct et se fait en une dizaine de minutes en voiture, cet itinéraire est assez peu impacté par les embouteillages.

Tracé N°2 :  
Le tracé N°2 a son point de départ dans le quartier « Les Milleli ». Bien qu’il soit d’accès facile et rapide depuis le port, il a le désavantage de se situer à proximité d’habitation et de survoler à plusieurs reprises des zones habitées.

Tracé N°3 :  
Au départ des Moulins Blancs, le tracé N°3 est également facile d’accès mais comme pour le tracé N°2 la gare de départ se trouve dans un quartier résidentiel et la ligne survole plusieurs habitations.

Tracé N°4 :  
Au départ de Alzo di Leva, le tracé N°4 est le tracé qui prend son départ au plus près de la ville. Comme les deux tracés précédents il présente l’inconvénient de survoler de nombreuses habitations.

Tracé N°5 :  
Partant de Pratti, le tracé N°5 est l’un des plus courts. Situé sur les hauteurs, le dénivelé à franchir n’est que de 370 m pour une distance horizontale d’environ
 1 500 m.  
L’accès est théoriquement assez rapide mais le risque de perturbations liés du trafic routier reste important, notamment en ce qu'il absorbe un flux de résidents non négligeable.  
Ce tracé présente néanmoins l’avantage d’être excentré des quartiers résidentiels et de ne survoler aucune habitation. De plus la zone ne semble être concernée par aucun périmètre de protection environnementale.


Tracé N°6 :  
Le point de départ du tracé N°6 se trouve à Bocca di Pruno. La zone est excentrée des habitations et correspond au point de départ de l’actuelle route d’accès menant au Château de la Punta. L’accès y est rapide en théorie mais comme pour le tracé N°5 le flux de résidents pourrait perturber l’accès à la gare de départ.  
La ligne est plutôt courte en comparaison des autres tracés avec environ 1 500 m de longueur horizontale et 370 m de dénivelé.  
La zone ne semble pas concernée par un périmètre de protection environnementale.


Le survol des habitations étant exclu les tracés 2,3 et 4 ne feront pas,à priori, l'objet d'une étude plus approfondie.